Fécamp

Fécamp, ville de pêche de la très belle côte d’Albâtre, est aussi ville de liqueur. C’est ici que se fabrique encore aujourd’hui la fameuse Bénédictine, liqueur redécouverte et commercialisée par un certain Alexandre Le Grand…

On ne peut évoquer Fécamp sans mentionner sa fameuse Bénédictine, liqueur longtemps appréciée des français, mais aussi des visiteurs du monde entier. C’est en réalité dans l’ancienne abbaye bénédictine de Fécamp que son histoire commence réellement, alors que les moines utilisaient les plantes et les épices pour concocter quelque breuvage, destiné à soigner et à guérir.

C’est devant cette abbaye que notre visite débute, devant sa magnifique église qui renferme les sépultures de deux des Ducs de Normandie, et la mystérieuse relique du Précieux Sang. Du château des Ducs, il ne reste que quelques ruines, mais quelle histoire s’y cache. Fécamp fut en effet la ville de prédilection de Richard Ier et Richard II.

Mais qui oserait parler d’un port sans mentionner ses pêcheurs ! Cabotage, pêche hauturière, ce sont également les forçats de la mer qui partirent de Fécamp pour aller pêcher, faisant de leur ville la capitale des Terre-Neuvas. Le travail était rude, risqué, mais il en valait la peine. La morue était devenue le cœur de l’activité de la cité.

Offre non contractuelle