Accueil Agenda Les Ports Artificiels en Normandie ou l’impressionnant génie logistique des Alliés
Agenda

Les Ports Artificiels en Normandie ou l’impressionnant génie logistique des Alliés

Le désastreux raid Canadien de Dieppe le 19 août 1942 avait fait comprendre aux Alliés que la capture d’un port en eau profonde mais fortifié et défendu par l’ennemi serait une tâche ardue si ce n’est impossible. Les Allemands le savait pertinemment et avaient considérablement renforcé les défenses portuaires en ce sens dans le cadre de la construction du Mur de l’Atlantique. Hors, il est une étape que de faire débarquer une voire plusieurs armées en espérant pouvoir établir une ou plusieurs têtes de pont, il en est une autre que de pouvoir ravitailler ces armées tous les jours, consommant des tonnes quotidiennes d’équipements militaires allant de la simple ration du soldat, de la balle de fusil ou de la grenade, aux chars et autres véhicules blindés les plus lourds sans oublier l’artillerie.

Seul les ports en eaux profondes et de grandes dimensions peuvent assumer de tels volumes de trafic quotidien.

Ainsi, dès 1943, sous l’impulsion de Lord Mountbatten, Lord de l’Amirauté de la Royal Navy et du Premier Ministre Britannique Winston Churchill avec le soutien financier considérable de l’allié américain dans le cadre du Prêt-Bail, le projet Mulberry prend forme quand commence la construction de tous les éléments nécessaires à l’assemblage d’un Port Artificiel et même de deux ports comme je vous l’expliquerai.

Winston Churchill, jamais à court d’humour, dira qu’en l’absence d’un port immédiatement disponible, les Alliés apporteraient le leur ! Et ils l’ont fait !

Cette visite vous présentera les éléments qui permirent cet exploit inédit face aux contraintes naturelles comme la traversée de la Manche, les marées, les aléas de la météo et les défis techniques pour être ensuite assemblés en face de la petite station balnéaire d’Arromanches-les-Bains mais aussi à l’ouest et jusqu’au centre de Omaha Beach, dès le 7 juin 1944, donnant naissance aux Mulberry A et B qui connurent un destin bien différent… Des milliers d’hommes, de véhicules et des tonnes de matériel furent acheminés sur le front grâce au projet Mulberry en Normandie qui contribua à la victoire des Alliés.

Une question demeure cependant : les Alliés auraient-ils lancé l’Opération Overlord sans ces ports artificiels ? Nous tenterons d’apporter la réponse la plus objective qui soit !

Depuis la falaise de Saint-Côme-de-Fresné à l’est d’Arromanches où les restes du Port Artificiel sont toujours visibles, je vous évoquerai le Débarquement sur Gold Beach et la prise de la Station Radar, par les troupes Britanniques, qui se trouvait là où nous commencerons la visite, puis nous descendrons à pied vers le centre-ville d’Arromanches pour des explications supplémentaires et un autre point de vue d’ensemble.

Visite offerte par la Fédération des Guides de Normandie avec le soutien de la Région Normandie.

Département
Calvados (14)
Lieu de rendez-vous
Sur le parking de la falaise de Saint-Côme de Fresné à l'est d'Arromanches.
Fin de la visite
16h00
Distance
2 kms
Nombre de personnes maximum
15
Tarifs
Plein tarif : Visite offerte
Tarif réduit : Visite offerte
Gratuité : Visite offerte
Informations complémentaires

Téléphone : 02 31 95 75 19  ou 06 31 22 49 60

Mail : christophe_rault@hotmail.com

ou contact@ddaynormandy1944.fr

Partager cet événement

Date & Heure

17.06.2021 à 14:00

Proposé par

Trouvez votre guide !

Plus de 100 guides en Normandie, en 9 langues.

En savoir plus